Mathématiques élémentaires

Définition des mathématiques élémentaires

De manière générale, la compétence « mathématiques élémentaires » désigne l’aptitude à traiter des informations numériques au quotidien. Contrairement aux mathématiques, les mathématiques élémentaires ont pour principal objet l’utilisation pratique de connaissances de base dans la vie de tous les jours et non les connaissances académiques abstraites. L’association européenne pour l’éducation des adultes en donne la définition suivante :

Reconnaître et appliquer des informations numériques dans la vie de tous les jours, autrement dit, savoir résoudre, décrire et expliquer des problèmes au moyen des outils mathématiques et savoir évaluer, sur la base de probabilités, les événements qui pourraient se produire.Traduction basée sur la définition de l’European Association for the Education of the Adults 2018

Selon la définition ci-dessus, cette compétence de base ne se limite pas à la seule maîtrise du calcul mais englobe également la pensée logique et la capacité d’évaluation. Ces aptitudes sont indispensables dans de multiples domaines :

  • interprétation de données, de tableaux, de graphiques et de schémas ;
  • association logique et traitement d’informations ;
  • prise de décisions sur la base de raisonnements logiques ;
  • compréhension de solutions numériques ;
  • solution de problèmes numériques ;
  • plausibilisation et vérification de résultats.

Indispensable dans la vie de tous les jours, le calcul fait partie des compétences de base au même titre que la lecture, l’écriture et la compétence numérique. De ce fait, l’OCDE (2005) inclut les aptitudes mathématiques dans les compétences clés, estimant qu’il « s’agit là d’un outil essentiel pour bien fonctionner dans la société et sur son lieu de travail et dialoguer avec les autres » . Les situations les plus diverses de la vie courante témoignent de l’importance des compétences clés, qu’elles soient attendues d’office ou qu’elles constituent un atout :

  • vie professionnelle
  • rôle de consommateur
  • affaires financières
  • rôle de parent, par exemple dans l’accompagnement scolaire des enfants
  • rôle de patient, afin de comprendre les informations sur sa santé
  • rôle de citoyen, afin de pouvoir situer les faits dans leur contexte

Cadre d’orientation compétences de base en mathématiques

En Suisse, un cadre d’orientation relatif aux compétences de base en mathématiques a été élaboré en 2020 sous la direction du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), afin de déterminer les domaines opérationnels considérés comme des compétences de base en mathématiques. Ce cadre « a pour vocation de servir d’aide à l’orientation pour les instances de subventionnement ainsi que les organismes de conseil et de relais, en vue de décrire plus concrètement le domaine des compétences de base en mathématiques » (Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI 2020).

Le cadre d’orientation offre une vue d’ensemble des compétences mathématiques centrales nécessaires à un adulte afin qu’il puisse, en toute autonomie, participer à la société contemporaine et maîtriser les problèmes mathématiques de la vie quotidienne, tels que

- la gestion de l’argent (achats, budget, etc.)

- le calcul d’un rabais

- l’usage fonctionnel des unités de mesure (diluer correctement un produit de nettoyage, cuisiner sur la base d’une recette, etc.)

- le repérage dans l’espace (mesure d’une surface, utilisation d’un plan, déchiffrage d’un mode d’emploi pour monter un meuble, lecture d’un tableau, etc.)

Liste extraite du Cadre d’orientation du SEFRI 2020

Le cadre d’orientation du SEFRI répartit les problèmes mathématiques fondamentaux en cinq domaines de compétences regroupant chacun diverses compétences opérationnelles.

Tableau extrait du Cadre d’orientation du SEFRI 2020

Dans le cadre d’orientation, les compétences de base en mathématiques se réfèrent à deux dimensions : d’une part, elles regroupent les compétences indispensables à tout un chacun pour faire face au quotidien, par exemple, agencer un appartement ; d’autre part, elles englobent des compétences préparatoires nécessaires aux adultes qui visent l’entrée en formation professionnelle ou une certification professionnelle. La frontière entre ces deux dimensions est diffuse.

Le cadre d’orientation relève également qu’il existe un lien entre les compétences de base en mathématiques et les compétences non mathématiques. Ainsi, pour acquérir des compétences de base en mathématiques, une personne peut avoir besoin d’autres aptitudes, par exemple extraire les informations essentielles d’un texte (Lire et écrire) ou connaître des outils numériques pour le calcul et la représentation mathématique (Compétences numériques). De ce fait, il est primordial de placer l’individu et ses besoins au centre de toute démarche visant à développer les compétences de base.

Page précédente : Vue d'ensemble | Page suivante : Dyscalculie

Calendrier

lun. 02.11.20
Bienne
CSIAS - Journée nationale de Bienne "Le difficile chemin vers le premier marché du travail"
lun. 02.11.20
– ven. 06.11.20 Namur
Belgique : Université d'automne autour de la thématique « Agir pour notre planète »
jeu. 05.11.20
Berne
Colloque national E-Accessibilité 2020
ven. 06.11.20
Berne
Colloque national sur les compétences de base
ven. 20.11.20
CRFBA : Premier colloque romand sur l'alphabétisation des adultes

Voir le calendrier complet